Histoire du LIF

damaisSitué dans le sud de Jakarta, l’école française a vu le jour sous l’initiative de parents d’élèves en 1975. Elle s’est développée en intégrant progressivement la notion d’établissement à caractère international, subissant malgré elle la crise de 1998 qui allait secouer l'Indonésie. Fragilisée, mais forte de son expérience et portée par des équipes dynamiques et une communauté française investie, elle a progressivement retrouvé ses couleurs et a pris le nom de Lycée International Français Louis-Charles Damais en 2008, nom qui forge aujourd’hui l’identité du LIF.
Le LIF est un établissement conventionné avec l’AEFE . 

Louis-Charles Damais (Paris, 1911-Jakarta, 1966) était un chercheur de l’Ecole Française d'Extrême-Orient. Passionné très tôt par les langues étrangères, il s’est inscrit à l'École nationale des langues orientales. Il a fait rapidement montre de dons exceptionnels: il obtient six diplômes (persan, arabe oriental, arabe littéral, turc, malais et chinois) et parle également le hongrois, le hollandais, l'anglais, le russe, l'italien et apprend le sanskrit.
En 1935, la Fondation de Montfort lui octroie une bourse, afin qu'il puisse aller à Leyde, pour apprendre le javanais et le néerlandais. Ce choix sera déterminant, car il orientera ses études futures définitivement sur l'archipel, donnant ainsi un nouveau souffle aux études indonésiennes, qui sommeillaient quelque peu en France.
Musicien, il se passionne pour le gamelan et apprend à jouer de ses nombreux instruments. Il s'intéresse également à l'avenir socio-politique de l’Indonésie.
Vivant à Java durant les années de l'occupation japonaise, il se liera d'amitié avec le Dr Stutterheim, chef du service archéologique des Indes néerlandaises.
Il rentrera en France en 1947, puis partira à Saigon en 1949 pour enseigner à la faculté.logoLIFC'est à cette époque qu'il entrera à l'EFEO, comme secrétaire général : il s'installe un an à Hanoi, avant que l'École ne l'envoie fonder un centre d'études à Jakarta, en 1952. Il met en place une très importante bibliothèque, regroupe  plusieurs jeunes chercheurs, contribuant ainsi au démarrage du service archéologique « Dinas Purbakala », qui prend le relais de l'organisation de l'époque hollandaise.
C'est à partir des années cinquante qu'il publie dans le BEFEO six grandes séries d'« études » relatives à l'Indonésie.
Parti brutalement, à Jakarta, en mai 1966, Louis-Charles Damais laisse derrière lui une oeuvre très importante.

 

Lycée International Français Louis-Charles Damais, Jl. Cipete Dalam N°32 Jakarta 12410 Indonésie Tél : +62-21 750 30 62 / Fax: +62-21 750 36 24